Beaubourg – Les Halles

Le Centre Pompidou 19, rue Beaubourg Paris 4ème

Situé entre le quartier des Halles et le Marais, le Centre Pompidou a été créé par Renzo Piano et Richard Rogers, à la demande de Georges Pompidou qui souhaitait voir naître au coeur de Paris une institution culturelle d’un style nouveau et destinée aux arts plastiques, à la création contemporaine, livres, design et cinéma.

Il abrite le Musée National d’Art Moderne facile à reconnaître grâce à ses longs tuyaux colorés et ses escalators extérieurs, où l’on peut découvrir ses collections d’art des XXème et XXIème siècles.

Des expositions de renommée internationale y sont organisées au cours de l’année.

Cafés et petites places sont autant de lieux où l’on aime se retrouver et observer les passants, activité favorite des Parisiens.

Un passe-temps qui s’étiole avec la tombée du jour, laissant place à une certaine nébulosité nocturne qui peut parfois déconcerter.

Le parvis du Centre Pompidou est un lieu de prédilection pour les artistes de rues qui s’offrent en spectacle à travers un vaste choix musical et de numéros visuels pour le plus grand plaisir des passants.

La canopée des Halles, inaugurée le 6 avril 2016 abrite un grand centre commercial de cinq niveaux en sous-sol ainsi que la plus grande gare multimodale souterraine urbaine d’Europe. Elle accueille 14 500 m2 d’équipements culturels mutualisés.  Cette construction fait l’objet de beaucoup de critiques et soulève les polémiques de part sa conception.

Eglise Saint Eustache

Construite en 1532 et achevée en 1633, elle conjugue plusieurs styles : gothique flamboyant à l’extérieur et renaissance et classique à l’intérieur. Elle possède en outre le plus grand orgue de France qui offre des concerts gratuits le dimanche après-midi.

Après maintes interruptions, l’église fut terminée en 1633 et consacrée le 26 avril 1637 par Monseigneur de Gondi, archevêque de Paris.

Elle est l’une des églises les plus visitées de Paris et offre au regard du visiteur de nombreuses peintures murales datant du XIXe siècle, tableaux et sculptures comme la statue de la Vierge à l’enfant de Pigalle.

Cette église a donné lieu à de nombreux baptêmes, mariages et sépultures de grandes personnalités dont :

Richelieu (1585), Molière (1622)4, Jean-François Regnard (1655) et Madame de Pompadour (1721) y ont été baptisés.

L’oraison funèbre de Turenne y fut prononcée en 1676 par Fléchier et le roi Louis XIV y fit sa première communion vers 1649.

La fontaine des Innocents

Place Joachim-du-Bellay, Paris 1er

De style Renaissance, et réalisée en 1548 sous le règne du roi Henri II, en remplacement d’une fontaine plus ancienne située au centre de l’ancien cimetière des Innocents qui fut le principal cimetière à l’intérieur de Paris depuis le Moyen-Age jusqu’à la fin du XVIIIème siècle.

Elle est l’œuvre de l’architecte Pierre Lescot et devait à l’origine célébrer l’entrée du roi dans Paris.

La décoration et les sculptures sont de Jean Goujon.

Le jardin Nelson Mandela

Situé au coeur du quartier des Halles, face à l’église Saint-Eustache et la canopée du Forum des Halles et à deux pas de la Bourse du Commerce, deux lisières boisées reliant la Canopée à la Bourse. Ce vaste jardin dispose d’un terrain d’aventure de 2 500 m² réservé aux enfants de 7 à 11 ans qui peuvent s’amuser sur le trampoline, dans les mégachines sortes d’arbres à grimper, rampes de lancement de fusée imaginées par  le sculpteur Henri Marquet  offrant un univers à mi-chemin entre le Magicien d’Oz et Mario Bros.

Bourse du Commerce

Cet édifice de plan circulaire se trouve dans le quartier de Halles

Le belvédère situé en son sommet offre une superbe vue plongeante sur Paris d’un côté et une vue sur la rotonde et la “Halle aux grains” de l’autre. On profite également d’une vue sur la Canopée des Halles, l’église Saint-Eustache et les toits de Paris.

 Ce monument historique intégralement restauré et transformé en musée par le grand architecte japonais Tadao Ando est le nouveau lieu de présentation de la Collection Pinault. Ouvert à tous les publics et à toutes les disciplines artistiques,  il proposera des expositions temporaires, des commandes, des cartes blanches.

Malheureusement, en raison du Coronavirus, il faudra attendre le printemps 2021 pour pouvoir apprécier les oeuvres venues du monde entier

Ces sites sont accessibles :

par le RER A ou B jusqu’à la gare Châtelet – Les Halles ;ligne M1 ou M11 jusqu’à la station Hôtel de Ville, M1, M4, M7, M11 ou M14 jusqu’à la station Châtelet – Les Halles.                     

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *