Découvrir l’Île de la Cité

L’Île de la Cité, berceau de Paris se situe à un carrefour entre le Châtelet et Saint-Germain-des-Prés, entre le 1er et le 4ème arrondissement.

Ce quartier considéré comme le plus vieux de Paris s’appelait autrefois Lutèce et regroupe le pont Neuf, Notre-Dame et le pont de l’Archevêché.

C’est un endroit idéal et agréable pour flâner, profiter d’un moment de détente ou pique-niquer  au bord des berges, parcourir le marché aux fleurs de la place Louis Lépine et découvrir également ses importants édifices chargés d’histoire :

Notre-Dame de Paris et le square Jean XXIII, la rue Chanoinesse, la Conciergerie, le Palais de Justice, la Sainte-Chapelle, le quai de l’horloge, le quai des Orfèvres,  le quai aux fleurs, la place Dauphine et la statue équestre d’Henri IV trônant sur la place du Pont-Neuf, le square du Vert-Galant, la Préfecture de Police, le Tribunal de Commerce, l’Hôtel Dieu.

La Conciergerie

Ce palais gothique construit sur le bord de la Seine est devenu un des hauts lieux de détention pendant la Révolution française avec l’installation du tribunal révolutionnaire dont la plus célèbre prisonnière est Marie-Antoinette .

Aujourd’hui il ne subsiste que la salle des Gardes et l’immense salle des Gens datant de l’époque de Philippe le Bel et les cuisines construites sous le règne de Jean le Bon.

L’actuel Palais de justice de Paris, donne sur le Quai de l’Horloge où l’on peut admirer la plus vieille horloge de la ville qui donne l’heure depuis 1371.

La Sainte-Chapelle

La Sainte-Chapelle fait partie de l’un des vestiges du palais de la Cité, qui s’étendait sur le site couvrant l’actuel palais de Justice. Il aura suffi de sept ans pour édifier ce joyau du gothique rayonnant français construit à la demande de Saint-Louis afin d’abriter la Couronne d’Épines, un morceau de la Vraie Croix, ainsi que diverses reliques de la Passion acquises à partir de 1239.

La possession de ces reliques désigne le très puissant monarque comme le chef de la chrétienté occidentale.

Elle est dotée de 1113 vitraux, quinze verrières et d’une rose formant de véritables murs scintillants de lumière.
Le monument est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

La Sainte-Chapelle est située au 8, boulevard du Palais, Paris 1er

Le Marché aux fleurs reine Elisabeth II

Installé sur la place Louis Lépine depuis 1808 , à la sortie du métro Cité, entre Notre-Dame de Paris et la Sainte-Chapelle,  ce marché botanique ouvert et découvert  étale un grand choix de plantes, fleurs, arbustes, orchidées et objets de décoration pour balcons et jardins sous les pavillons d’époque 1900.  On éprouve un réel plaisir à se promener au milieu de ses allées fleuries, colorées et odorantes. Le dimanche, il accueille de nombreuses espèces d’oiseaux et offre la possibilité de se fournir en nourriture pour poissons et rongeurs  ainsi que des cages et accessoires.

Marché aux fleurs Reine Elizabeth II – Place Louis-Lépine, 75004
Métro : Cité (ligne 4)
Ouvert du lundi au samedi de 08h à 19h30 pour le marché aux fleurs, le dimanche pour le marché aux oiseaux

La Place Dauphine

Cette jolie place de forme triangulaire située entre le palais de Justice et la place du Pont-Neuf est sans contexte l’une des plus belles et des plus romantiques de Paris. Elle est la seconde place royale parisienne du XVIIe siècle. Elle porte le nom du  dauphin, le futur roi Louis XIII.
Chargée d’histoire et et de valeur architecturale, la place est devenue un endroit prisé par des galeries d’art. Le square situé en son centre est un lieu de rendez-vous idéal pour les amoureux. Elle accueille également de charmants petits restaurants et cafés.
Il est à noter qu’Yves Montant et Simone Signoret logeaient au n°15 de cette même place.

Le Pont-Neuf

Le plus célèbre mais aussi le plus ancien pont en pierre de Paris enjambe la  Seine à la pointe ouest de l’Île de la Cité et relie la Rive droite – musée du Louvre, rue de Rivoli et tour Saint-Jacques – à la Rive gauche – rue Dauphine, Monnaie de Paris, Saint-Germain-des-Prés – en passant par l’Île de la Cité, qui constitue le point de départ pour une visite de la cathédrale Notre-Dame de Paris et de la Sainte-Chapelle.

Sa construction commence en 1578,  sous le règne d’Henri III et s’achève en 1604, sous Henri IV. Il est facilement reconnaissable grâce à la statue équestre d’Henri IV qui fut la première effigie exposée sur une voie publique.  Il devait comporter des maisons et des échoppes de tout son long comme tous les ponts de Paris comme il était coutume à l’époque Mais Henri IV décide de le pourvoir uniquement de trottoirs afin de préserver les piétons de la boue et des chevaux. Il sera le plus ancien mais aussi le premier à posséder le premier trottoir parisien.

Les 12 arches en plein cintre qui le composent comportent chacune un balcon en demi-cercle. Le pont est orné de 384 masques grotesques appelés mascarons.

Son esthétique a inspiré bon nombre de peintres et artistes de renom comme Auguste Renoir et nous permet aujourd’hui de l’immortaliser à travers des photos.

Hôtel-Dieu de Paris

Cet établissement hospitalier fut construit de 1867 à 1878 par les architectes Emile Jacques Gilbert (1793-1874) et Arthur-Stanislas Diet (1827-1890) en bordure nord du parvis de Notre-Dame. Par la date de sa fondation, il est le plus ancien hôpital de la capitale créé en 651 par l’évêque parisien Saint Landry , il fut le symbole de la charité et de l’hospitalité.

l’ancien Hôtel-Dieu construit entre le VIIe au XVIIe siècle était situé de l’autre côté de l’actuel Parvis Notre-Dame. Dans les années 1867-1878, cet ensemble fut détruit puis reconstruit sur le côté nord du parvis où se trouvent désormais les bâtiments actuels.

Métro : Cité, ligne 4RER : Saint-Michel – Notre Dame – lignes B et C

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *