La manufacture des Gobelins

La Manufacture des Gobelins à été créée en avril 1601 sous l’impulsion d’Henri IV à l’instigation de son conseiller du commerce Barthélemy de Laffemas.

Elle doit son nom à Jehan Gobelin qui installa un atelier de teinture sur les bords de la Bièvre au 15e siècle. Suite au succès de son rouge à l’écarlate obtenu grâce à un insecte, la cochenille, le roi lui rachète son commerce qui devient “Manufacture Royale des meubles et tapisseries de la Couronne” en 1667 sous l’impulsion du contrôleur général des finances, Colbert.

Afin de satisfaire à la demande, 250 artisans comprenant des tapissiers, des peintres, des orfèvres, des graveurs et des ébénistes travaillent alors afin de produire du mobilier, des gravures, des ouvrages d’argenterie et des tapisseries à destination des résidences royales et de l’exportation, répondant ainsi aux principes du colbertisme.

Depuis le 18e siècle jusqu’à aujourd’hui , elle continue à fournir des tapisseries pour décorer des édifices publics en respectant les origines de cette vieille institution. Elle emploie 30 agents et dispose de 15 métiers à tisser.

La Manufacture dépend de l’administration générale du Mobilier national et des Manufactures nationales de tapis et tapisseries qui regroupe le Mobilier national, la Manufacture de tapisserie des Gobelins, la Manufacture de Beauvais (ateliers situés à Paris et à Beauvais), la Manufacture de la Savonnerie (ateliers situés à Paris et Lodève) ainsi que les Ateliers de dentelle d’Alençon et du Puy.

Les collections comptent environ 200 000 pièces. 
Chaque année, ce sont six à sept pièces qui « tombent de métier ».

La galerie présente également des expositions temporaires et propose des visites guidées organisées par des guides conférenciers qui permettent de découvrir ses ateliers et son histoire. Elles ont lieu 3 jours par semaine les mardi, mercredi et jeudi.

Les médaillons situés sur la façade illustrent les étapes de la fabrication de la tapisserie.

Manufacture des Gobelins, 42 Avenue des Gobelins – Paris 13e – Métro Gobelins, ligne 7.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *