La tour Eiffel

Construite par Gustave Eiffel et ses collaborateurs à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris de 1889, la tour Eiffel est devenue le symbole de Paris et un site touristique de premier plan.

Elle domine Paris depuis ses 324 mètres de hauteur, antennes comprises. Commencée en 1887 et achevée le 31 mars 1889, Il aura fallu deux ans et deux mois pour la construire. Sa charpente compte 2500 000 rivets et 18038 pièces métalliques. On appelait “voltigeurs” les ouvriers qui montaient la tour sur le chantier qui employa 250 personnes.

Les deux premiers étages sont accessibles par les escaliers ou par les ascenseurs et donnent accès aux boutiques et restaurants. Les visiteurs peuvent également apprécier la vue imprenable sur la Seine, les jardins du Trocadéro et le Palais de Chaillot.

Utilisée dans le passé pour de nombreuses expériences scientifiques, la tour Eiffel sert aujourd’hui d’émetteur de programmes radiophoniques et télévisés.
Les pièces de ce monument ont été fabriquées dans les ateliers Gustave Eiffel situés à Levallois-Perret.

Sur la périphérie du premier étage des lettres d’or en relief de 60cm de haut indiquent les noms de soixante-douze scientifiques, ingénieurs ou industriels qui ont honoré la France de 1789 à 1889.

La table d’orientation située au 3ème étage est accessible par l’ascenseur et l’on peut y découvrir le bureau de Gustave Eiffel, décoré dans le style du XIXème siècle, et surtout profiter de la vue exceptionnelle à 360° sur la capitale.

La tour Eiffel nous offre des instants de magie tous les soirs en revêtant sa robe de strass doré qui scintille durant 5 minutes au début de chaque heure, tandis que son phare balaye Paris. Le système d’éclairage se compose de 336 projecteurs, équipés de lampes à sodium haute pression de couleur jaune orangé.

L’installation du scintillement ne s’est pas faite par magie et il aura fallu pour cela l’intervention de 25 alpiniste durant 5 mois . 40 kilomètres de guirlandes lumineuses et câbles d’alimentation

40 000 attaches et 80 000 pièces métalliques diverses, soit 60 tonnes de serrureries et pièces métalliques

230 armoires et coffrets d’alimentation 

10 000 m2 de filets de sécurité, une puissance de 120 kilowatts

Pour un budget total de 4,55 millions d’euros HT

Inscrite aux monuments historiques depuis le 24 juin 1964 elle fait partie également du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991, au même titre que d’autres monuments parisiens.

Le Palais de Chaillot

Réalisé à l’occasion de l’exposition universelle de 1937 par les architectes et grands prix de Rome, Léon Azéma, Jacques Carlu et Louis-Hippolyte Boileau.

Il occupe la place de l’ancien palais du Trocadéro, situé sur la colline de Chaillot et abrite le Théâtre national de Chaillot, le musée de l’Homme, le musée national de la Marine, Cité de l’architecture et du patrimoine.

Reconnu par certains comme le monument majeur des années trente à Paris, il est à l’échelle de la capitale, plus que le simple témoignage d’une époque.

  • Accès à ce site en métro : Ligne 9 : Pont de Sévres – Mairie de Montreuil : arrêt Trocadéro

Ligne 6 : Nation – Charles de Gaulle Etoile : arrêt Bir-Hakeim

Ligne 8 : Balard – Créteil : arrêt Ecole Militaire

  • En RER : 

Ligne C (Versailles / Saint Quentin en Yvelines – Anthony / Massy Palaiseau : arrêt champ de Mars – Tour Eiffel)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *