Le Jardin du Luxembourg

Situé en bordure du Quartier Latin et Saint-Germain des Prés dans le 6e arrondissement, il fut crée en 1612 à la demande de Marie de Médicis, veuve du roi Henri IV. Il est sans contexte le jardin le plus populaire auprès des parisiens et le plus beau de la capitale.

Lassée de la vie qu’elle menait au Louvre, Marie de Médicis décide de créer un palais d’inspiration italienne entre 1615 et 1617. Il a fait l’objet d’une restauration dirigée par l’architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin sous le Premier Empire et appartient désormais au domaine du Sénat.

Le jardin agrémenté de parterres fleuris, orné de nombreuses sculptures et statues dispose également d’un bassin, un verger, un rucher, de serres d’orchidées et d’une roseraie. Il s’étend sur 23 hectares, dont 21 sont ouverts au public et attire également des visiteurs du monde entier. Il est divisé en deux parties : l’une française et l’autre anglaise.

À la fin de la Révolution française, le Palais sera transformé en prison et servira bien plus tard de quartier général aux Allemands qui installèrent un bunker dans les jardins durant la Seconde Guerre Mondiale.

Le jardin est peuplé de 106 statues disséminées dans les allées dont celles des reines de France.

La fontaine Médicis construite en 1630 fut commandée par la reine Marie de Médicis, veuve d’Henri IV, à l’ingénieur florentin Thomas Francine.

Le pavillon Davioud construit par Gabriel Davioud (1823-1881) abrite aujourd’hui de l’Ecole d’horticulture du Luxembourg et propose des cours publics gratuits ainsi que des conférences données par l’association des cours du Luxembourg.

La principale attraction du jardin réside autour du bassin principal où l’on peut louer des petits voiliers que l’on pousse dans l’eau à l’aide d’un bâton et qui font la joie des enfants depuis des générations. Toboggans, manèges et théâtre de marionnettes viennent compléter les aires de jeux des petits. Les adultes peuvent se distraire en jouant aux échecs, bridge, tennis ou pétanque.

Statue du Faune Dansant du jardin du Luxembourg
Eugène-Louis Lequesne (1815-1897)

L’Acteur grec sculpture réalisée par Charles-Arthur Bourgeois en 1868 qui représente un acteur de théâtre de la Grèce antique.

La Fontaine des Quatre-Parties-du-Monde, ou Fontaine de l’Observatoire, ou encore Fontaine Carpeaux, est un monument parisien situé place Ernest-Denis, dans le jardin Marco-Polo qui prolonge l’avenue de l’Observatoire en direction du jardin du Luxembourg.

L’orangerie située dans la partie ouest du jardin date de 1839 . Elle abrite les plantes du jardin d’octobre à mai ainsi que des palmiers, des grenadiers, des orangers (certains de ceux-ci remontent à la fin du XVIIème siècle) pendant de l’automne et l’hiver. L’orangerie accueille régulièrement des expositions.

Le Musée du Luxembourg, propriété du Sénat présente deux expositions par an, privilégiant trois axes de programmation en lien avec l’histoire du lieu : « la Renaissance en Europe », « Art et pouvoir » et « le Palais, le Jardin et le Musée ». Adjacent à l’orangerie, il est accessible par la rue de Vaugirard.

Après avoir exploré ce merveilleux jardin, prenez le temps de vous détendre et faites une pause sur les chaises mythiques du Luco présentes depuis 1923.

Moyens d’accès :

  • RER: RER – B
  • Métro: lignes – 4 et 10 Métro 
  • Bus:  38, 63, 82, 84

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *