Le musée d’Orsay

Le musée d’Orsay est situé le long de la rive gauche de la Seine, à l’emplacement du palais d’Orsay, édifié à partir de 1810, qui accueille en 1840 le Conseil d’État au rez-de-chaussée puis, deux ans plus tard la Cour des comptes au premier étage.

Lors de l’incendie survenu en 1871 pendant la Commune de Paris, il est laissé à l’état de ruines jusqu’à la construction par Victor Laloux de la gare d’Orsay, ancien terminus de la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Orléans, destinée à accueillir les visiteurs et les délégations étrangères à l’occasion de l’exposition universelle de 1900.

La gare est réaménagée en musée sur décision du Président de la République Valéry Giscard d’Estaing et inauguré en 1986.

Les sculptures du parvis.


Le rhinocéros d‘ Alfred Jacquemart était situé à l’angle arrière du bassin du Trocadéro.

Le jeune éléphant pris au piège par Emmanuel Frémiet (1824-1910),
Il fut tout d’abord situé à près du grand bassin du Trocadéro au fond à gauche jusqu’en 1935 puis au parc de Saint-Cloud puis installé devant le musée d’Orsay dans le milieu des années 1980.

Le cheval à la herse sur le parvis du musée d’Orsay de Pierre Louis Rouillard, (1820-1881)
Commandé en 1877 pour la cascade du premier palais du Trocadéro à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1878. Il fut déplacé à la porte de Saint-Cloud de 1935 à 1985 avant de trouver sa place devant le musée d’Orsay dans le milieu des années 1980.

Le musée d’Orsay est l’un des plus grands musées d’Europe. L’art occidental de 1848 à 1914 y est présent dans toute sa diversité : peinture, sculpture, arts décoratifs, art graphique, photographie, architecture et il possède la plus importante collection de peintures impressionnistes (environ 440 peintures) et post-impressionnistes au monde où l’on y dénombre près de 1100 toiles.

  • Monsieur et Madame Bernheim de Villers - Pierre-Auguste Renoir

On peut y voir des chefs-d’œuvre de la peinture et de la sculpture comme Le Déjeuner sur l’herbe et l’Olympia d’Édouard Manet, une épreuve de La Petite Danseuse de quatorze ans de Degas, L’Origine du monde, Un enterrement à Ornans, L’ Atelier du peintre de Courbet ou encore cinq tableaux de la Série des Cathédrales de Rouen de Monet et le Bal du moulin de la Galette de Renoir.

Les 6 continents Esplanade du Musée d’Orsay.


Les statues en fonte, autrefois dorées, représentant les six continents ont été commandées à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1878 et installées sur la terrasse du Palais du Trocadéro au-dessus de la cascade de 1878 à 1935. Elles furent ensuite remisées à Nantes de 1935 à 1985 avant d’être installées l’esplanade du musée d’Orsay en 1985.

 L’Océanie par Mathurin Moreau (1822-1912) – Hauteur : 2,12 m. et largeur : 1,48 m.

– L’Amérique du sud par Aimé Millet (1819-1891) – sur l’écusson :  Brazil Ecuador Bolivia Uruguay Peru Chile Colombia Venezuela Paraguay Centro-America

– L’Amérique du nord  par Ernest-Eugène Hiolle (1834-1886) , Hauteur de 2,16 m. et largeur de 1,34 m, il y est inscrit Washington Lafayette Franklin Jefferson .

– L’Afrique par Eugène Delaplanche (1836-1891), d’une hauteur de 2,10 m. et d’une largeur de 1,84 m.

– L’Europe par Alexandre Schoenewerk (1820-1885), d’une hauteur de 2,22m. et d’une largeur de 1,58m.

– L’Asie par Alexandre Falguière (1831-1900).

Le restaurant et le Café Campana.

Prenez le temps de faire une pause gourmande et découvrez le restaurant du musée dont le décor 1900 s’accorde agréablement au style contemporain. Les fresques de Gabriel Ferrier et Benjamin Constant décorent les plafonds du petit salon et de la grande salle à manger. Les chaises sont l’oeuvre de l’artiste Italien Jacopo Foggini.

Le café Campana dessiné par les frères Campana situé à la sortie de la Galerie Impressionniste vous transporte dans un univers “onirico-aquatique”. Le bleu de la mer et l’orange du corallo expriment une idée marine. La grande horloge située au fond de la salle offre une perspective unique sur Paris dévoilant la colline de la Seine, jardin des Tuileries, Palais Royal, Opéra Garnier et le Sacré-Coeur de Montmartre.

A travers de la deuxième horloge géante du musée on découvre également une vue panoramique imprenable sur Paris et les visiteurs prennent plaisir à se faire photographier devant cette mise en scène si particulière.

Musée d’Orsay

1 Rue de la Légion d’Honneur – Paris 7e

MétroSolferino, ligne 12.
RERMusée d’Orsay, ligne C.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *