Le Quartier Latin

Rendez-vous dans l’un des quartiers les plus animés de Paris, celui des universités, collèges et librairies, très prisé et fréquenté par Parisiens, étudiants et touristes durant toute l’année. Peuplé de cafés et restaurants à l’ambiance conviviale et décontractée. Son nom est issu de la langue latine utilisée dans les écoles et universités médiévales du quartier. Vous tomberez sous le charme de ses rues, monuments et jardins remplis d’histoire.

La Sorbonne

Université qui tient son nom du théologien et chapelain de Saint Louis, du XIIIe siècle, Robert de Sorbon, le fondateur du collège de Sorbonne, consacré à la théologie.

Le terme de Sorbonne est aussi utilisé par métonymie pour désigner l’ancienne Université de Paris, sous l’Ancien Régime de 1200 à 1793, puis de 1896 à 1971, ainsi que les anciennes facultés des sciences (1811) et des lettres de Paris (1808) au cours du XIXe siècle.

La façade baroque est celle de la chapelle Sainte Ursule, achevée en 1642.

Cette dernière, dé-consacrée depuis la loi de séparation des Églises et de l’État, est utilisée désormais pour des réceptions ou encore des expositions.

Le lycée Henri IV

Cet établissement d’enseignement secondaire et supérieur public situé au 23, rue Clovis accueille plus de 2 600 élèves, du collège aux classes préparatoires. Certains de ses bâtiments hérités de l’ancienne abbaye Sainte-Geneviève et datant du XII au XVIIIe siècle comme le cloître, la tour Clovis, la chapelle et la Salle des Médailles ont été classés au titre de monuments historiques.

Le Collège de France

Situé place Marcelin-Berthelot cet établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, anciennement nommé Collège Royal, fut institué par François Ier en 1530.

Ancienne Ecole Polytechnique

Elle est l’une des plus célèbres écoles d’ingénieurs françaises, fondée en 1874. L’école a été transférée à Palaiseau dans l’Essonne sur les hauts plateaux d’Orsay en 1976. Les bâtiments sont occupés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. On peut voir l’arrière de l’édifice dans le square Paul Langevin. Le jardin du ministère est ouvert au public uniquement que le week-end.

Le Panthéon

Conçu dans un style néo-classique et situé au cœur du Quartier latin, sur la montagne Sainte-Geneviève, au centre de la place du Panthéon, il est entouré de la mairie du 5ème arrondissement, du lycée Henri IV, de l’église Saint-Étienne-du-Mont, de la bibliothèque Sainte-Geneviève et de la faculté de droit. La rue Soufflot dessine une perspective jusqu’au jardin du Luxembourg.

Cette ancienne église dédiée au culte de Sainte-Geneviève, patronne de Paris abrite une nécropole de grands noms de l’histoire : Victor Hugo, Marie Curie, Voltaire, et plus récemment, Simone Veil que l’on peut découvrir dans la crypte datant de la Révolution Française.

Sur le fronton du Panthéon sculpté par David d’Angers on peut voir la célèbre inscription : « Aux grands hommes la patrie reconnaissante ».

Le pendule de Foucault, installé à l’intérieur du monument depuis 1851 doit son nom au physicien français Léon Foucault qui conçut ce dispositif expérimental pour mettre en évidence la rotation de la Terre par rapport à un référentiel galiléen. Le résultat de l’expérience dans le référentiel non galiléen lié à un observateur terrestre s’explique par l’existence de la force de Coriolis.

L’intérieur du Panthéon est décoré par des sculptures  et des peintures académiques de Puvis de Chavannes, Antoine-Jean Gros ou Cabanel.

L’église Saint-Étienne Du-Mont

Ce monument se trouve sur la Montagne Sainte Geneviève, à deux pas du Panthéon et du lycée Henri IV.

L’église commencée en 1491 et achevée en 1624 est composée d’un mélange d’art gothique et d’art Renaissance et abrite un orgue dont les origines et le buffet remontent aux années 1630.

Elle est la dernière église parisienne où l’on peut encore voir un jubé situé entre un choeur de style gothique flamboyant et une façade de style franco-italien.

La châsse de Sainte Geneviève vide de ses reliques depuis la Révolution française y est exposée.

Accès : métro Maubert-Mutualité ou Cardinal Lemoine – ligne 10 ou RER B jusqu’à la gare Luxembourg

Musée de Cluny – Musée national du Moyen Âge

Le musée de Cluny, de son nom officiel Musée national du Moyen Âge est situé dans un hôtel particulier du XIIIe siècle : l’hôtel de Cluny. Il abrite l’une des plus importantes collections mondiales d’objets et d’œuvres d’art de l’époque médiévale.

On y découvre les vestiges des thermes gallo-romains (IIe-IIIe siècles), dont subsistent la salle froide appelée frigidarium, deux salles d’une hauteur de 15 mètres : le caldarium , la pièce chaude et l´ hôtel gothique des abbés de Cluny, joyau de l´ architecture flamboyante du XVe siècle et demeure d’exception aux riches façades sculptées et sa cour intérieure.

 Ses programmations portent essentiellement sur l’art et la vie au Moyen Âge à travers des sculptures issues notamment de grands sites parisiens. des peintures, des tapisseries comme celles de la légende de saint Étienne ou celle de la vie seigneuriale,  des céramiques, des objets usuels et des meubles et des trésors d’orfèvrerie comme la rose d’or. Sa collection de vitraux est la plus riche conservée dans un musée en France.

Le musée est réputé par célèbre tapisserie de La Dame à la Licorne, une « pépite urbaine » surnommée ainsi par Prosper Mérimée.  Elle est composée de 6 pièces, et ses dimensions sont exceptionnelles. Les cinq premières tapisseries illustrent les plaisirs des sens : la vue, le goût, l’ouïe, le toucher et l’odorat. La dernière pièce, nommée « À mon seul désir » illustre le dépassement des plaisirs par l’abandon de joyaux dans un écrin.

Ouvert :
Tous les jours de 9 h 15 à 17 h 45
Fermé le Mardi
ainsi que les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Les librairies mythiques du Quartier Latin

Shakespeare & Company
37 Rue de la Bûcherie – Paris 5ème.

Librairie indépendante qui sert à la fois de librairie et de bibliothèque spécialisée dans la littérature anglophone ouverte depuis 1951.
La première boutique fut crée en 1919 par Sylvia Beach, libraire et éditrice américaine. Fréquentée par bon nombre  d’intellectuels parmi lesquels : Man Ray, Gertrude Stein, André Gide, Paul Valéry et Ernst Hemingway.

Le petit lit, situé à l’étage sert à accueillir gracieusement des écrivains de passage, qui ne savent pas où dormir.  En échange, on leur demande de s’acquitter de deux heures de travail dans la libraire et une page d’autobiographie.

Gibert Jeune.
26 Boulevard Saint-Michel – Paris 6ème
Librairie généraliste et scolaire proposant des ouvrages, DVD et CD neufs et d’occasion, fondée en 1886 par Joseph Gibert, s’étalant sur neuf magasins et proposant un vaste choix d’éditions : religion, spiritualité, ésotérisme, papeterie, loisirs créatifs, BD – Jeunesse – Beaux-arts – Guides, voyages & loisirs – Littérature – Sciences humaines – Histoire, Scolaire, de la maternelle au baccalauréat – Bourse des livres.

Accès: Métro Saint-Michel

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *