Les places romantiques parisiennes

Je vous propose de découvrir ces jolies places de Paris, parmi les plus romantiques de la capitale.

La place Dauphine 

Cette place de forme triangulaire est située sur l’Île de la Cité, entre le Palais de Justice et la place du Pont-Neuf dans le 1er arrondissement de Paris. Elle est séparée du Palais de Justice par la rue de Harlay et fait partie des cinq places royales de la ville, avec la place des Vosges, la place des Victoires, la place Vendôme et la place de la Concorde.

Son nom lui fut attribué en l’honneur du Dauphin, futur roi Louis XIII, né en 1601.

En 1702, elle comptait quarante-six maisons et huit lanternes.

Les dessins des façades des trente-deux maisons qui l’entourent sont l’oeuvre de Louis Métezeau, architecte de la place des Vosges.

Sur les trente-deux maisons uniformes d’origine, il ne reste que les deux pavillons d’angle sur le pont Neuf. Les autres bâtiments furent, soit modifiés, démolis, reconstruits, à partir du XVIIIe siècle. En face de ces deux pavillons originels, on peut voir la statue équestre en bronze du roi Henri IV et le square du Vert-Galant.

Cette place intime et secrète accueille de nombreuses galeries d’art et petits restaurants. Elle a inspiré cinéastes et compositeurs. Tout le mond connaît la célèbre chanson interprétée par Jacques DutroncIl est cinq heures Paris s’éveille” composée par Jacques Lanzmann en 1968.

Les acteurs Yves Montand et Simone Signoret vécurent au n°15.

Le sol de la place Dauphine est inscrit au titre des monuments historiques en 1950.

Métro Pont-Neuf.

La rue de Furstemberg – Paris 6e

Située dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, cette rue est dotée d’une place centrale pourvue d’un lampadaire à cinq têtes, unique à Paris et de quatre paulownias qui font d’elle l’un des endroits les plus romantiques de la capitale.

Le cardinal Guillaume-Egon de Fürstenberg nommé abbé de Saint-Germain-des-Prés en 1697 fit aménager cette place comme avant-cour du palais pour accéder au palais abbatial sans forcément passer par l’abbaye. Le palais abbatial situé rue de l’Abbaye constitué de brique et de pierre fut construit pour le cardinal de Bourbon en 1586. Il abrite aujourd’hui des centres de formation de l’enseignement catholique.

Cette place charmante et calme a inspiré de nombreux artistes.

Le Musée Eugène Delacroix

Le peintre Eugène Delacroix y installe son atelier au numéro 6 afin de se rapprocher de l’Église Saint-Sulpice dont il décore la chapelle et où il vécut de 1857 à 1863. L’atelier d’artiste et dernière résidence du peintre français est devenu aujourd’hui le Musée national Eugène Delacroix. 

Métro : Saint-Germain-des-Prés (ligne 4)

1 replies on “Les places romantiques parisiennes

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *